Santé (27) * Omamori béni par les moines, Kyoto * Pour portefeuille
Santé (27) * Omamori béni par les moines, Kyoto * Pour portefeuille
Santé (27) * Omamori béni par les moines, Kyoto * Pour portefeuille
Santé (27) * Omamori béni par les moines, Kyoto * Pour portefeuille
Santé (27) * Omamori béni par les moines, Kyoto * Pour portefeuille
Santé (27) * Omamori béni par les moines, Kyoto * Pour portefeuille
Santé (27) * Omamori béni par les moines, Kyoto * Pour portefeuille
Santé (27) * Omamori béni par les moines, Kyoto * Pour portefeuille
Santé (27) * Omamori béni par les moines, Kyoto * Pour portefeuille
Santé (27) * Omamori béni par les moines, Kyoto * Pour portefeuille
Santé (27) * Omamori béni par les moines, Kyoto * Pour portefeuille
Santé (27) * Omamori béni par les moines, Kyoto * Pour portefeuille

Santé (27) * Omamori béni par les moines, Kyoto * Pour portefeuille

monk-hea-27
24,94 $
Béni par les moines japonais



Omamori béni SANTÉ à mettre dans le portefeuille

 

Omamori SANTÉ (maladies, grossesse, etc ...) pour portefeuille

*****

IMAGE : Cent aspects de la Lune (dessin de Tsukioka Yoshitoshi, 1839-1892)

Les Cent aspects de la Lune (Tsuki Hyakushi) est une série d'estampes, réalisées entre 1885 et 1892. C'est l'une des œuvres les plus célèbres du peintre japonais Tsukioka Yoshitoshi.

Tsukioka Yoshitoshi aussi connu sous le nom de Taiso Yoshitoshi est né à Edo le 30 avril 1839 et mort le 9 juin 1892. Il est le dernier grand maître — et l’un des plus grands génies innovateurs et créatifs — des estampes japonaises ukiyo-e.

Sa carrière comporte deux périodes : les dernières années du système féodal japonais, et les premières années du nouveau Japon moderne. Comme beaucoup de Japonais, alors qu’il était intéressé par toutes les nouveautés venant du reste du monde, avec le temps, il se préoccupa de plus en plus de la perte de nombreuses choses remarquables provenant du Japon traditionnel, telles que les estampes traditionnelles.

À la fin de son œuvre, Yoshitoshi était en lutte permanente contre le temps et la technologie. Alors qu’il travaillait d’une manière ancestrale, le Japon adoptait les méthodes de reproduction de masse venant de l’Occident, telles que la photographie et la lithographie. Néanmoins, dans un Japon qui tournait le dos à son propre passé, il était presque, tout seul, parvenu à pousser la peinture traditionnelle japonaise à un meilleur rang, avant qu’elle ne mourût définitivement avec lui.

16 AUTRES OMAMORI DE LA MÊME CATÉGORIE


Omamori Store



Nous sommes la plus grande boutique d'omamori dans le monde.
La qualité de chaque produit est absolument garantie !
Merci de votre visite dans notre boutique.

Adam Lussana
Président de Omamori.com

Omamori ajouté aux favoris